RECHERCHER UN EXPOSANT

5 conseils pour votre potager

Liste des articles

Le retour du beau temps et avec l’envie de jardiner et de se lancer dans la culture d’un potager. À la clé, quelques économies et des fruits et légumes goûteux. Mais avant de commencer, il faut prendre le temps de bien concevoir son potager afin d’éviter les mauvaises surprises.

On vous donne 5 conseils afin d’avoir le minimum de savoir-faire pour réaliser un beau potager…

  1. Ne pas voir trop grand

Si vous jardinez seul et n’avez pas énormément de temps à y consacrer une surface de 6m2 pleine de terre sera un bon début. Vous pouvez également miser sur des modèles en escalier ou sur pieds qui seront plus ergonomiques.

Sur un balcon, une jardinière profonde sera l’idéal pour accueillir des aromatiques et des mini-légumes

  1. Préparer le sol

Il est important de connaître la nature de son sol qui a une importance cruciale dans la culture d’un potager. Il faut déterminer sa texture (lourd, sablonneux, argileux, humide…) et vérifier son pH pour éventuellement le corriger.

Une fois la nature du sol définie, il faut alors commencer à le préparer. Tout d’abord le désherbage qui est essentiel avant toute plantation. Il se doit être manuel ou au motoculteur mais surtout pas au désherbant qui impacterait les plantations destinées à vous nourrir. À l’aide d’un râteau retirez les résidus végétaux, les racines et les cailloux.

Finalement, ajoutez les éléments nécessaires à la bonne fertilisation et/ou à l’amélioration de la structure du sol.

  1. Faire le bon choix de plantation

Il est important de choisir les espèces cultivées selon le climat et l’exposition du lieu de votre potager. De même pour la nature du sol qui est un critère à prendre en compte.

Dans un premier temps, préférer des légumes à croissances rapide et de culture facile. Radis, laitue, carottes… ils vous gratifieront d’une récolte encourageante.

  1. Planter au bon moment

Dès l’automne vous pouvez commencer à recouvrir la surface de votre potager de cartons qui étouffera les mauvaises herbes.

Attendez ensuite le moment le plus propice pour installer vos végétaux. Basez-vous sur leur rusticité et sur leurs besoins en chaleur et en lumière pour germer ou bien croître.

  1. Échelonner les semis

À plusieurs reprises tous les 15 jours, semez de petites quantités de plantations. Cela permet d’étaler les productions et de récolter au fur et à mesure de vos besoins de savoureux légumes pleins de vitamines.

Avez-vous pensé à planter des légumes anciens ?

Redevenus tendance grâce aux grands chefs les remettant au goût du jour dans leur restaurant, les variété anciennes et traditionnelles font leur grand retour. La courge, les fèves, les haricots maïs … ils apporterons authenticité, diversité et saveurs peu communes à vos menus.

Des associations spécialisées dans transmission des savoirs de la semence, à l'accessibilité aux jardiniers européens des variétés anciennes de plantes et en particulier des variétés potagères comme le jardin de Tatugou se propose de vous accompagner dans la cultivation de légumes oubliés.

Partagez cette page sur les réseaux sociaux :